Crème hydratante pour toute la famille
DIY - Corps

Crème hydratante pour toute la famille

Avec le froid, la peau souffre de sécheresse. Grâce à cette « crème hydratante », prenez soin de la peau de tous les membres de la famille.

L’huile de coco, le beurre de karité et l’huile d’amande douce vont permettre de nourrir intensément la peau tout en la protégeant des agressions extérieures. Quant à l’huile de bourrache, elle va permettre de conserver ce soin plus longtemps.

La recette en vidéo :

Pour cette recette de "crème hydratante" il vous faudra :

Une cuillère à soupe de chaque huile végétale :

Mes étapes pas à pas :

1/ Dans un bol, placez l’huile de coco ainsi que le beurre de karité
2/ Faites fondre au bain-marie
3/ Ajoutez l’huile d’amande douce et l’huile de bourrache
4/ Mélangez pour obtenir une texture homogène
5/ Placez votre préparation dans un récipient prévu à cet effet

Mon petit + beauté :

J’ai choisi de mettre de l’huile d’amande douce car c’est l’huile la plus adaptée à tous les types de peaux. Si vous avez tendance à avoir la peau sèche, vous pouvez la remplacer par de l’huile d’argan. Les peaux grasses vont quant à elles préférer l’huile de nigelle.

L’huile végétale de bourrache est là pour aider à la conservation du produit, car riche en vitamine E. Elle peut toutefois être remplacée par de l’huile de germe de blé.

L'utilisation :

Ce soin étant fait uniquement d’huiles végétales, il est adapté à toute la famille. Appliquez sur la peau et massez pour faire pénétrer.

RéalisRé dans des conditions optimales, cette crème hydratante peut alors se conserver 6 mois à l’abri de la chaleur.

2 commentaires

  • Amandine

    Hello.

    Désolé mais ce n’est pas une crème, plutôt un baume (quoique dans un baume il y a normalement de la cire pour la texture).
    Là c’est le beurre de karité (solide) et l’huile de coco qui se solidifie à peu près en dessous de 20 degrés qui permettent que ça reste solide.
    Donc sans cire si la préparation n’est pas au frais, ça risque de se fluidifier, liquéfier.

    Une crème c’est un mélange de phase huileuse et phase aqueuse + un émulsifiant pour permettre d’homogénéiser les 2 et sa stabilité. + un conservateur (indispensable dès l’instant qu’il y a une phase aqueuse), + un antioxydant si utilisation d’huile et beurre sensible, + éventuellement des actifs, émollients, he (pour leur propriétés), fragrances (pour le parfum) ….

    Du coup c’est pas non plus hydratant puisque les huiles et beurres n’hydratent pas mais nourrissent (et forme un « film protecteur » qui empêche l’hydratation de s’échapper).

    Hydrater = apporter de l’eau (telle quelle, avec des ingrédients qui en contiennent, des ingrédients/actifs favorisant l’hydratation).

    De plus l’huile de bourrache ne va pas aider à la conservation puisqu’elle est elle même sensible à l’oxydation donc nécessite un ajout d’antioxydant (vitamine E) pour optimiser sa conservation.
    Pareil pour l’huile de germe de blé.

    Le fait qu’une huile contienne naturellement de la vitamine E ne suffit pas à en faire une huile non sensible (ou sensible) et encore moins à ce qu’elle protège d’autres huiles.

    Et pour le coup les huiles et beurres choisies ici (coco, amande, karité) ne sont eux pas sensibles donc pas besoin de vitamine E pour les conserver. Quand elles/ils sont non sensibles, elles/ils se conservent de long mois sans soucis, si biensur à l’abri de l’humidité, la lumière et la chaleur.

    J’espère que ces précisions ne seront pas mal prises et pourront servir 😉

    • Lady l'a fait

      Bonjour Amandine,

      Effectivement il n’y a pas de cire ou autre produit solidifiant dans la préparation car le beurre de karité ainsi que l’huile de coco permettent de maintenir la préparation solide. Je n’ai rencontré aucun problème de texture avec ces deux ingrédients car pour rappel l’huile de coco devient liquide au delà de 24°C quant au beurre de karité, c’est passé les 34°C. Cela permet une application plus facile de cette « crème » qui fond au contacte de la peau et donc se répartie de manière homogène sur l’épiderme.

      Si j’ai fait le choix de ne pas mettre de cire, c’est pour une raison toute simple : tout le monde n’en a pas forcément et ce n’est pas un produit dit « utile » si ce n’est pour la texture. Cela n’apporte rien de plus pour la peau et par conséquent ce n’est pas un produit indispensable, bien au contraire puisqu’elle créer une couche sur la peau ce qui n’est pas top pour la laisser respirer. Le concept de mes recettes est de proposer des soins faciles et peu onéreux avec un minimum d’ingrédients afin d’aller à l’essentiel.

      J’ai appelé cette recette « crème hydratante » mais effectivement j’aurai pu l’appeler baume ou encore beurre par rapport à sa texture qui n’est pas un sérum ou une eau. J’ai pris le parti de la nommer crème car c’est le mot qui parle le plus aux non-initiés (ma cible). Je viens de corriger et mettre le mot crème entre «  ».

      Hydratante pourquoi ? Parce que dans de nombreux articles j’explique bien que les huiles et macérâts dit « hydratants » ne le sont pas à proprement parlé : ils permettent de maintenir et protéger le film hydrolipidique de l’épiderme, lui permettant de garder sa teneur en eau et ainsi garder une peau souple et élastique. Elle maintient l’hydratation de la peau. J’explique aussi dans mes articles que les ingrédients véritablement hydratants (contenant de l’eau) et que l’on retrouve dans les cosmétiques maison sont l’aloe vera et la glycérine végétale (d’autres existent mais ne sont pas aussi connus/répandus que ces deux là).

      Pour ce qui est le l’huile de bourrache ou de germe de blé, la plupart vendues en commerce contiennent déjà de la vitamine E, car effectivement elles ne sont pas stables au contact de l’air. Le fait d’en ajouter ici va non seulement aider au non rancissement du soin mais en plus de ça, aider à prendre soin de la peau, gerçures, coupures et tout autres petites affections que l’on peut rencontrer sur nos mains grâce à l’action réparatrice.

      Ces précisions ne sons pas mal prises bien au contraire, cela fait plaisir de voir que des personnes professionnelles lisent mes articles et sont intéressées par mon travail 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.